Foot
Retour

Foot

Premier contrat professionnel pour trois jeunes de l’AS Monaco

Maghnes Akliouche, Salatiel Decarpentrie et Yllan Okou, trois joueurs de la génération 2002, ont paraphé leur premier contrat professionnel avec l’AS Monaco.

Partenaires depuis 2017, année de leur arrivée au centre de formation, Maghnes Akliouche (milieu de terrain), Salatiel Decarpentrie (attaquant) et Yllan Okou (défenseur) ont tous les trois signé leur premier contrat professionnel, pour troissaisons, avec l’AS Monaco. Ils renforcent ainsi le contingent de joueurs du groupe professionnel passés par l’Academy, avec Benoit Badiashile, Chrislain Matsima et Eliot Matazo.

Natif de Tremblay-en-France, Maghnes Akliouche a effectué ses débuts dans l’élite le 16 octobre dernier face à l’Olympique Lyonnais. Après avoir participé au succès monégasque à Quevilly-Rouen en Coupe de France (3-1), il est également entré en jeu durant les succès des Rouge et Blanc devant Clermont- Ferrand (4-0) et l’OL (2-0). Avant, ce mardi soir, de vivre une superbe première titularisation avec les Rouge et Blanc lors de la victoire face à l’Amiens SC en 1⁄4 de finale de la Coupe de France, marquée par une passe décisive offerte à Kevin Volland (2-0).

Cet été, il avait pris part à trois rencontres amicales de l’AS Monaco : face au Royal Antwerp (0-0), à Wolfsburg (2-1) et à la Real Sociedad (1-2). Également appelé avec le groupe évoluant en National 2, Maghnes Akliouche a inscrit 2 buts et délivré 2 passes décisives avec la réserve monégasque cette saison.

Salatiel Decarpentrie, lui-aussi monégasque depuis l’été 2017 après un passage au Pôle Espoirs de Dijon, a fréquenté les catégories U19 et N2 du club monégasque. Il a connu ses débuts en professionnel la saison dernière, en disputant les dernières minutes de la demi-finale de Coupe de France remportée par les Rouge et Blanc face au GFA Rumilly Vallières (5-1).

Yllan Okou a, lui, débuté avec les professionnels lors du match contre QRM le 2 janvier dernier. Le Poitevin, gaucher, était titulaire au cœur de la défense centrale de l’AS Monaco, qui avait remporté cette rencontre sur le score de 3-1. Également pensionnaire du groupe National 2, Yllan Okou a effectué 8 apparitions avec les réservistes monégasques cette saison et a inscrit 2 buts.

« La formation possède une place importante dans l’histoire du club et a toute sa place dans notre projet sportif, explique Oleg Petrov, vice-président directeur général de l’AS Monaco. Dans ce contexte, la signature de ce premier contrat professionnel est une marque de reconnaissance pour les joueurs, mais aussi pour tout le travail accompli par l’encadrement de l’Academy, tant sur le plan sportif qu’éducatif. »

« Notre volonté est de développer le talent de nos jeunes joueurs et de les amener progressivement vers l’équipe première, comme l’atteste le temps de jeu que Maghnes, Valentin et Yllan ont obtenu dans le cadre de cette stratégie, souligne Paul Mitchell, directeur sportif. Bien entendu, ce n’est pas une finalité mais le début d’une nouvelle étape, et il leur appartient de continuer sur cette voix pour progresser, rendre au club cette confiance et franchir les prochains paliers. »

L’AS Monaco, dont le centre de formation fait partie de la catégorie Prestige selon les critères de la Fédération Française de Football, se distingue régulièrement pour ses spécificités dans le développement de jeunes joueurs.

En novembre 2021, le CIES plaçait l’AS Monaco parmi les clubs ayant formé le plus de joueurs professionnels actifs en Europe.

En septembre 2021, le Centre International d’Etude du Sport classait cette fois l’AS Monaco en tête des équipes avec la moyenne d’âge la moins élevée parmi les équipes du top-5.

Publié le 10 Fév. 14:27